Où investir votre argent

Lorsque l’on parvient à constituer une petite épargne, la question suivante est : comment la conserver ? Le bas de laine est une idée intéressante, mais d’une part, empêche que l’épargne croisse. D’autre part, maintient un risque certain en cas, par exemple d’incendie. L’investissement est la meilleure façon de conserver cet argent durement épargné. Plusieurs livrets vont vous offrir d’excellentes opportunités.

Quelles sont les options d’épargne ?

Il y a plein d’options d’épargne. Il est possible de placer son argent dans la pierre en comptant sur le fait que l’immobilier voir toujours sa valeur augmenter avec les années. il est aussi possible de placer son argent dans un des multiples livrets proposés par les banques et les institutions financières. Certains n’hésiteront pas à miser sur la bourse ou sur des polices d’assurance-vie.

Les livrets

Pour savoir où investir son argent il faut penser aux livrets qui sont une des solutions les plus sûres pour conserver votre épargne. Tous les livres ont entre autres avantages le fait que leurs revenus ne sont pas soumis à un impôt. De plus, ce sont vraiment des placements dénués de risques, car ils sont garantis par l’État. Notez cependant que vous ne pouvez en avoir qu’un de chaque catégorie. L’on peut citer :

  • Le livret A : c’est la star !
  • Le livret développement durable (LDD)
  • Le Livret d’Épargne Populaire (LEP)

N’oubliez pas les livrets garantis par des banques 

Dans la vie quotidienne lorsque vous gérez vos finances, explorez aussi les autres livrets non imposables. Il s’agit de ceux garantis et proposés par les banques ainsi que les institutions financières.

Ces livrets ont pour avantage principal d’avoir des taux variables. Si vous en prenez un pendant une promotion ou lorsqu’une institution financière veut obtenir un volume considérable de liquidités, vous pouvez faire une excellente affaire.

N’écartez pas de votre stratégie de gestion de l’épargne des options telles que les produits d’épargne à longue durée. Cette dernière n’étant intéressante qu’au moins huit ans après sa souscription.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *