Le Référentiel national des bâtiments : découvrez l’ancien Bat-ID, maintenant disponible en ligne

Découvrez comment le Référentiel national des bâtiments, précédemment connu sous le nom de Bat-ID, simplifie désormais la gestion et la régulation du secteur immobilier grâce à sa nouvelle plateforme en ligne. Accessible à tous, cet outil révolutionnaire promet de transformer les pratiques en matière de bâtiment et d’urbanisme. Plongez dans le cœur de cette innovation et saisissez les opportunités qu’elle offre pour vos projets de construction et de rénovation.

Nouvelle ère pour l’information bâtimentaire

Le 18 mars 2024 marquera une transition significative dans le secteur de la construction et de l’aménagement en France avec la mise en place du Référentiel national des bâtiments (RNB). Ce nouveau système vient remplacer le précédent Bat-ID, promettant une gestion et un suivi optimisés des données concernant le parc bâtimentaire français.

Objectifs et fonctionnalités du RNB

Le RNB vise principalement à faciliter le suivi des transformations et à optimiser la gestion des informations relatives aux bâtiments pour les autorités publiques, les collectivités locales ainsi que les acteurs privés du secteur. Cette base de données publique permettra de disposer d’informations toujours actualisées sur l’état du parc immobilier à travers le territoire national.

Les fonctionnalités du RNB sont multiples, incluant l’enregistrement de chaque construction française grâce à un identifiant unique. Cette « plaque d’immatriculation » des bâtiments simplifie non seulement le croisement des données pertinentes pour les acteurs de la construction, mais elle permet aussi une vision plus claire et accessible de l’évolution du bâti.

Collaboration et sources de données

Le Référentiel national des bâtiments représente un effort collaboratif où de multiples acteurs importants contribuent. En plus du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) et l’Agence de la transition écologique (Ademe) jouent un rôle clé. Le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) continue également de participer à cette initiative en apportant des données issues de la Base de données nationale des bâtiments (BDNB).

Grâce à ces collaborations, le RNB peut se targuer de regrouper des informations provenant d’une large gamme de sources, offrant ainsi une mise à jour régulière et précise qui reflète les changements dynamiques du secteur immobilier.

Accéder au Référentiel national des bâtiments

Le public cible, incluant les professionnels du bâtiment et les autorités locales, peut accéder au RNB via une plateforme en ligne conçue pour être intuitive et facile d’utilisation. Cette plateforme est accessible à l’adresse suivante : https://rnb.beta.gouv.fr/.

En somme, le Référentiel national des bâtiments est une ressource précieuse qui constitue une avancée majeure dans la gestion des données bâtimentaires en France, favorisant une meilleure compréhension et une action plus efficace en matière de politique de logement et de construction nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *