Construction neuve : Recourir aux services d’un architecte

Le recours à un architecte ou une personne agréée en architecture est obligatoire pour tous plans de travaux soumis à autorisation de construire, sauf si la surface de plancher hors œuvre nette est inférieure à 170 m² notamment. Pour bien choisir ce maitre d’œuvre, vous pouvez consulter l’ordre des architectes et comparer les différentes réalisations de ceux qui exercent dans votre région. En premier lieu, ce professionnel L’architecte vous remet un ou plusieurs « avant-projet sommaire », afin d’affiner ensemble votre projet. Il vous livre ensuite un « avant-projet définitif », contenant un plan d’intégration de la maison dans le site, un plan des différents niveaux, une estimation du coût des travaux, etc. C’est ce document qui sera étudié lors de votre demande de permis de construire. Enfin, l’architecte vous remet un projet détaillé de construction, contenant les plans, les coups et les élévations, mais aussi un calendrier indicatif des travaux par corps de métier. C’est ce document qui sera fourni aux différentes entreprises pour l’établissement de leur devis.

Le périmètre d’intervention d’un architecte

L’architecture peut vous accompagner dès le début de votre projet de construction jusqu’à l’achèvement du chantier en passant par la conception des plans à la réception des travaux. C’est donc à vous de définir sa mission notamment une mission complète qui l’engage du début du projet à la fin des travaux, une mission d’étude de projet où il aura pour rôle de concevoir le projet, faire la demande de permis de construire et assure la conception technique de votre maison. Si vous engagez un architecte pour la mission de demande de permis de construire, il aura pour obligation de concevoir le projet et faire la demande de permis de construire.

Les honoraires d’un architecte

Pour ce qui est de la rémunération de l’architecte, plusieurs options s’offres à vous. Lorsque le projet de construction et les missions de l’architecte sont connus à l’avance, vous devez prévoir une rémunération au forfait. Lorsque les missions de l’architecte sont fixées mais que le projet de construction n’est pas encore défini, il s’agira d’une rémunération au pourcentage du coût des travaux. Enfin, la rémunération à la vacation horaire est de mise lorsque les missions de l’architecte sont ponctuelles (consultation, mission de conseil…).

One thought

  1. J’ai adorer lire votre article. Je vais l’envoyer a mes amis sur twitter. Je suis certain qu’il vont l’aimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *