Achat dans le neuf, un mini-guide pour vous aider à mieux réaliser votre projet

Dans un contexte où la transition énergétique et les techniques de construction immobilière modernes constituent de véritables tendances, investir dans le neuf est un choix judicieux. Qui plus est, aujourd’hui, la différence sur le coût n’est que de 18 % par rapport à l’ancien alors que le résultat est nettement meilleur. Les propriétaires auront quand même besoin d’adopter quelques astuces pour mener à bien leur projet. Les professionnels et experts immobiliers conseillent quelques approches pratiques.

Trouver le bon promoteur

Puisqu’on parle d’investir dans le neuf, l’intervention d’un promoteur immobilier à Bordeaux ou ailleurs sera nécessaire. Le plus difficile sera souvent de choisir le meilleur maître d’ouvrage en triant les nombreuses offres accessibles sur la toile. 

La forte concurrence sur le marché donne l’impression que toutes les propositions sont avantageuses. L’astuce serait de vérifier rapidement les compétences techniques, l’expérience et la capacité financière de l’expert.

Des comparateurs existent pour les propriétaires qui prévoient de faire appel aux services des sociétés. Ceux qui souhaitent bénéficier de l’intervention d’un particulier ou d’un freelance pourront vérifier le profil du promoteur via les plateformes spécialisées (organismes d’affiliation, groupements de métier ou autres). 

La qualité des services est souvent différente pour les promoteurs régionaux et nationaux. En apprendre un peu plus sur leurs anciennes réalisations permettra au propriétaire de mieux trancher.

Connaître l’évolution des dispositifs et aides au logement pour mieux financer son projet

Le financement a toujours été une véritable préoccupation en matière d’immobilier neuf. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on demande au promoteur d’avoir une garantie financière d’achèvement solide.

Toutefois, les aides et subventions existent afin d’aider les propriétaires à réduire les dépenses. Pour cette année, le dispositif Pinel sera prorogé jusqu’en 2021. Le zonage a même été élargi. L’adoption du PTZ (Prêt à Taux Zéro) dans les zones détendues (B2 et C) en matière de logement neuf a, quant à lui, été revue. 

Pour finir, l’APL Accession dans le neuf a été supprimée en attendant de nouvelles décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *